· 

Le cycle du linge : trucs et astuces d'une paresseuse

Qui n'a pas envie de se simplifier la tâche au quotidien?

 

Saviez-vous que certains hommes d'affaires engagent volontairement des personnes paresseuses ?

Le principe est que celles-ci simplifient au maximum les tâches compliquées et la simplification peut ensuite être appliquée plus largement au sein de l'entreprise.

 

La loi du moindre effort, ça vous parle? Moi, oui ! J'ai même parfois l'impression d'avoir inventé le concept!!!

 

Nous avons tous un paresseux qui sommeille en nous,  et si les choses ne se font pas facilement, nous allons avoir tendance à les reporter autant que possible.

 

Les lessives ne font pas exception à la règle... Alors, si vous avez l'impression que vous croulez sous le linge sale et que vous ne vous en sortirez jamais, mes petits conseils pourraient vous aider, suivez le guide!!!


1. Désencombrer

Je vous ai déjà parlé de ma Bonne Maman dans mon article "les 5 signes d'une maison encombrée"... Elle avait tellement peu de vêtements pour ses enfants qu'elle était obligée de lessiver le soir pour que le linge soit portable le lendemain.

Certes, c'est un cas extrême, mais je pense qu'actuellement, nous sommes tombés dans l'extrême opposé : nous avons tellement de vêtements accessibles à moindre coût que nous les accumulons, ayant à peine le temps de les porter qu'on en a déjà racheté d'autres...

Mais comme ils ne sont pas abîmés, on les garde... au cas où... pour jouer... pour travailler au jardin... pour quand on aura perdu 10kg... pour le jour où ils reviendront à la mode... Bref, tout un tas d'excuses rocambolesques afin de justifier que... NOUS SURCONSOMMONS LE TEXTILE!!! (Et cela a des conséquences déplorables à l'autre bout de la planète, ne nous voilons pas la face.)

 

Mais chez nous aussi, cela a des effets délétères : cette accumulation de linges en tout genre nous envahi tellement qu'elle s'immisce en permanence dans notre quotidien : à laver, à sécher, à replier, à repasser, à ranger, à trier, à vendre, à donner, trop grand, trop petit, à réparer... toutes cette charge mentale nous épuise et peut finir par nous immobiliser complètement... Ce n'est pas un secret, si vous êtes dans ce cas, il faudra commencer par la case "désencombrement" afin de vous en sortir!!!

 

Une petite astuce pour savoir si vous avez trop de linge? Dites-vous que si vos vêtements mettent plus de 15 jours entre le moment où ils sont sales et celui où ils retournent propres dans l'armoire, c'est que vous en avez trop! 

 

Alors, ce tri, c'est pour quand?


2. Moins de paniers à linge sale

Combien de points de collecte de linge sale avez-vous? Au moins un dans chaque chambre, un dans la salle de bain, peut-être un au niveau des pièces de vie et, qui sait, un éventuel tas qui surveille la machine à laver... Bref, on tourne vite à 5 ou 6 points de collecte... Ca vous semble juste? Sans compter ces vêtements SDF qui végètent parfois sous les lits des enfants... 

 

Ces différents paniers à linge ne se remplissent pas très vite, chacun dans leur coin... Ils endorment notre vigilance, n'éveillent aucun soupçon... Jusqu'au jour où, miracle, tous les enfants décident (en même temps, évidemment) de venir déposer leur linge devant la machine... Et là, on a l'impression que l'Everest vient de s'ériger entre notre week-end et nous... Pfffff, loi du moindre effort, vous avez dit??? Laissez-moi rire!

 

Alors, on fait comment, pour se simplifier la vie? On élimine des points de collecte!!!

Un panier dans le hall de nuit permet à chacun de déposer son linge le soir sans avoir à se déplacer trop loin. Comme il est dans un lieu de passage, on peut le tenir à l'oeil et le vider plus régulièrement.

 

Personnellement, j'en ai aussi un dans la salle de bain. Deux points de collecte à la place de 6 avant, ça me change littéralement la vie!

 

Et vous, quels sont les paniers à linge que vous pourriez éliminer?


3. Le tri des couleurs? Moins sélectif!!!

Au début de ma vie de maman, je triais méticuleusement chaque bout de tissu qui rentrait dans ma machine... les noirs, les blancs, les rouges, les clairs, les délicats, les 30°, les 40°... (Et même les langes lavables, mais ça, c'est une autre histoire). J'avais donc une ribambelle de petits tas qui grandissaient au fur et à mesure et qui mettaient un temps infini à devenir assez gros que pour remplir une machine complète. 

 

J'avais donc besoin de beaucoup de linges, étant donné que ceux-ci mettaient parfois plusieurs semaines avant de retourner dans l'armoire. Et quand, par bonheur, j'étais plus ou moins à jour dans les lessives, je me rendais compte que je n'avais pas assez de place pour tout ranger...  "Tiens, on irait bien racheter une commode!" Et nous revoilà dans le cercle vicieux de l'encombrement!

 

Aujourd'hui, je ne trie presque plus rien. Sauf exception, ma sélection de limite à "tout ce qui ne risque pas de griser au contact des plus foncés" et "tout ce qui est bien clair et blanc". Alors là, à 5 à la maison, je peux vous assurer que chaque machine se remplit bien vite et que les vêtements n'ont pas le temps de comprendre ce qu'il leur arrive, qu'il sont déjà de retour dans la penderie! (Hier soir, ma fille a récupéré le pyjama qu'elle avait mis à laver le matin même)

 

Seriez-vous prêt.e à diminuer le tri des couleurs pour gagner du temps?


4. sécher mieux pour repasser moins

Il fut un temps où je demandais à mes enfants de pendre les vêtements pour les faire sécher... Et à chaque fois, le résultat me donnait vraiment l'impression qu'ils les avaient littéralement jetés sur le fil à linge!!! Quand je m'en apercevait trop tard, j'avais un mal fou à repasser ces vêtements. J'ai donc arrêté de déléguer cette tâche et je gère aujourd'hui le cycle du linge de A à Z (j'avoue que j'aime bien ça, sauf repasser!).

 

Pour sécher les tissus, vous avez deux solutions : au séchoir ou à l'air libre. Dans les deux cas, la manière dont vous allez agir aura un impact sur le repassage...

 

Au séchoir : Organisez-vous pour ne pas laisser le linge trop longtemps dans la machine (ou dans la manne) après le séchage car, étant encore légèrement humide, il risque de se froisser. Si vous le sortez tout de suite et que vous prenez quelques minutes pour replier vos vêtements immédiatement, vous gagnerez un temps considérable au repassage car beaucoup de vêtements n'auront pas besoin de passer sour le fer.

 

À l'air libre : Lorsque vous pendez votre linge, prenez le temps de bien l'étaler pour réduire les plis au maximum. Je secoue un bon coup tous les vêtements avant de les pendre et je mets la plupart d'entre eux sur cintre pour éviter les plis causés par le fil à linge. Ces petites précautions prennent un peu de temps sur le moment, mais je vous assure que, grâce à cela, le repassage est sacrément réduit! ( Pour vous donner un ordre d'idée, nous en somme environ à 1/2 h de repassage par semaine pour une famille de 5 personnes, avec Monsieur qui met des chemises régulièrement.)

 

Et vous, votre repassage, il vous prend combien de temps chaque semaine?


5. Rituel ou Marathon? Question de rythme

Chacun.e possède un rythme qui lui est propre. Et si l'on veut vivre en adéquation avec soi-même, il est important de le respecter un maximum. Si c'est vous qui avez la "casquette gestion du linge", il est important de vous poser la question de votre rythme dans ce domaine précis : certaines personnes vont apprécier de traiter une importante quantité de vêtements en une seule journée et d'autres préféreront disséminer cette tâche sur toute la semaine. 

 

Le mode "Rituel" : Il s'agit d'intégrer la gestion du linge à votre une routine quotidienne (du matin ou du soir) afin que la tâche devienne automatique au bout d'un moment et que vous n'ayez plus à y penser. En gros, cela revient à activer le pilote automatique, comme quand on conduit la voiture tout en consacrant ses pensées  à autre chose.

Ce type de gestion concerne plus les personnes qui n'aiment pas s'occuper du linge et qui vont préférer n'y consacrer que peu de temps par jour. Ce mode est aussi intéressant lorsque l'on a tendance à procrastiner car si ça ne parait pas trop lourd à faire, on aura plus vite tendance à s'y mettre que face à une montagne de linge.

 

Personnellement, c'est le mode que je préfère car, en reine de la procrastination, il me permet de rester à flot sans avoir l'impression d'y passer plein de temps ( en moyenne 20 minutes, 6 fois par semaine pour une famille de 5 personnes). Il me permet également de vite récupérer mes vêtements, parfois le jour-même, et donc, d'en acheter beaucoup moins!

 

Le mode "Marathon" : Ici, on enchaine lessive sur lessive (+ séchage et repassage) pendant une période donnée. Par exemple le mercredi après-midi parce qu'on est en congé ce jour-là, ou le week-end parce que le fiston, qui est en kot, doit récupérer ses vêtements pour le dimanche soir, ou simplement un jour de beau temps parce qu'on sait que tout sèchera très vite. 

Pour ceux.celles qui aiment l'effet "Avant / Après", c'est un mode de gestion assez satisfaisant! C'est aussi une méthode appréciée par les personnes qui aiment s'occuper du linge, et qui vont y trouver une sorte de "relaxation"... On peut même le faire tout en regardant plusieurs épisodes de sa série préférée sans culpabiliser!

Petit bémol : si on tombe dans le mode Marathon parce qu'on a trop reporté les lessives, on risque de ne plus avoir grand chose d'intéressant à se mettre et donc à aller racheter d'autres articles. Risque de surencombrement imminent, faites-y attention! Il vaut mieux faire de mini-marathons plus régulièrement ;-)

 

Alors, finalement, quel est votre rythme préféré? Rituel ou Marathon?


À votre tour de jouer!

Maintenant que vous avez lu tous ces conseils, vous avez toutes les cartes en main pour transformer votre gestion du linge en un jeu d'enfant!

 

N'hésitez pas à me poser des questions en commentaire ou à me laisser vos impressions!!!

 

Changer ses habitudes demande du temps, des ajustements et parfois un accompagnement...

 

Je suis là pour vous aider à alléger et à simplifier votre vie au quotidien. Si vous pensez avoir besoin d'aide, n'hésitez pas à me contacter pour un entretien téléphonique gratuit.

 

Pour d'autres infos et astuces, vous pouvez rejoindre mon groupe "C'est le Bordel,... mais c'est pas grave!" ou Liker la page de Be You tiful sur Facebook!

 

À tout bientôt pour avancer ensemble vers une Vie plus Simple et Authentique!

 

Marylise


Lire l'article précédent : "Votre maison, refuge ou source d'épuisement? 5 signes d'une maison surencombrée.", pour savoir si votre maison vous prend votre énergie ou vous en donne.


Si ces conseils vous ont aidé.e, n'hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager l'article!

Écrire commentaire

Commentaires: 0